• Nous suivre sur youtube
  • Nous suivre sur youtube

Cours Kizomba Marseille

Cours Kizomba Marseille : Un peu d’histoire…

(Cours Kizomba Marseille… Cliquez sur le lien en bas de page)

La Kizomba : Grâce aux cours Kizomba Marseille, vous saurez tout sur cette danse en pleine évolution. Le mot désigne à la fois un style de musique et un style de danse. Kizomba est un mot angolais qui signifie “fête” en Kimbundu, une des langues les plus répandues en Angola au sein du groupe ethnique des Bantu. L’expression angolaise Kizombadas telle qu’elle était utilisée au cours des années ’50 référait à une grande fête mais n’établissait pas, comme elle le fait actuellement, de lien avec la danse et la musique. Les danses traditionnelles nommées Semba, Kabetula, Kasukuta, Maringa, Caduque, Rebita, Cidralia, Dizanda furent à l’époque prédominantes. La plupart d’entre elles sont en première instance des danses de carnaval.

La danse et la musique Kizomba ne sont pas uniquement pratiquées en Angola mais aussi dans d’autres pays lusophones (pays où l’on parle le portugais) tels que le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Mozambique, la Guinée-Équatoriale, le São Tomé et Principe, le Timor Oriental, le Brésil et le territoire de Macao. On trouve aussi de la Kizomba au Portugal, au Royaume-Uni, en France, en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas, au Luxembourg, aux Etats-Unis ainsi que dans certains pays de l’Europe de l’Est tels que la Pologne, la Bulgarie, la République tchèque et la Serbie.

Genre musical… La musique Kizomba a vu le jour en Angola (à Luanda) au cours des années ’80 sous l’influence du Semba traditionnel (ancêtre de la Samba brésilienne) et de la musique Zouk de Kassav, groupe originaire de la Guadeloupe dans les Caraïbes françaises. S’appuyant sur ces bases-là, la musique Kizomba a émergé comme un genre musical plus moderne assaisonné d’une touche de sensualité et accompagné d’un zeste de rythmes africains. Elle se caractérise, à l’opposé du Semba, par un rythme plus lent et généralement très romantique. Ancienne colonie portugaise, l’Angola a comme langue principale le portugais. La majorité des chansons Kizomba sont du même fait écrites dans cette langue-là. Au tout début, elles étaient pourtant interprétées en Kimbundu et dans d’autres langues nationales de l’Angola. Des chanteurs originaires du Cap-Vert ont fait connaitre de nombreuses compilations de célèbres musiques Kizomba. Il est donc normal que les origines de cette musique déconcertent beaucoup de gens qui croient erronément qu’elle vient du Cape-Vert, pays qui joue actuellement un rôle important dans sa production. Attaquons nous à la partie danse avec les cours Kizomba Marseille dans ce qui suit.

Type de danse … Ce qu’on appelle aujourd’hui danse Kizomba est en réalité une évolution du Semba traditionnel, les cours Kizomba Marseille vous aiderons à y voir clair. Ce qui est certain aussi, c’est que l’engouement pour la musique Kizomba est antérieur à la naissance de la danse Kizomba telle que nous la connaissons actuellement. Le peuple angolais danse le ‘Semba’ depuis les années ’50. Cette tradition est restée inchangée, même quand Kassav, groupe guadeloupéen originaire des Caraïbes françaises, a au cours des années ’80 introduit sa musique Zouk en Angola.

Les Angolais ont tout simplement interprété leur traditionnel ‘Semba’ sur les rythmes de la musique Zouk. Une variante nommée Brucha Brucha (hommes dansant avec des hommes) s’est toutefois développée parallèlement. Ce mix de Semba et d’autres types de danses africaines fut parfois exécuté sur de la musique Zouk. Au cours des années ’90, l’originale musique Kizomba devint de plus en plus populaire et la danse Kizomba commença à porter ses fruits pour devenir la danse qu’elle est aujourd’hui. Tout est parti des danseurs de Semba angolais, qui ont adapté leurs pas de danse Semba au rythme et au goût des beats Kizomba. Techniquement parlant, la danse Kizomba est dans son essence un ‘Semba’ dansé sur une lente musique Kizomba. Les danseurs angolais de Semba aiment la musique Kizomba et n’ont jamais cessé d’exécuter leur ‘Semba’ au rythme de cette musique-là. Au tout début, la danse Kizomba n’était en fait qu’un Semba exécuté au rythme moins rapide de la musique Kizomba. La différence actuelle vient du fait que les danseurs ont développé petit à petit des mouvements typiquement Kizomba, qui conviennent explicitement à la musique Kizomba, mais pas à la musique Semba.

Il est important de souligner qu’en Angola on ne fait pas de grande différence entre la danse Kizomba et la danse Semba, mais bien entre la musique Kizomba et la musique Semba. Grâce aux cours Kizomba Marseille, vous saurez faire la différence…

Pour découvrir le planning des cours :

cours-kizomba-marseille